Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Ensemble pour vous faire grandir

Nouvelle relation économique avec le Royaume-Uni : Quels enjeux pour les entreprises françaises ?

La Chambre de Commerce et d'Industrie Régionale Auvergne-Rhône-Alpes a mené une étude auprès de plusieurs interlocuteurs de la région pour connaître la future relation économique avec le Royaume-Uni et les enjeux du Brexit pour les entreprises françaises. Cette étude dresse l’état des lieux des enjeux et formule des recommandations pour les entreprises et les pouvoirs publics.
  • #INTERNATIONAL
  • #ÉCONOMIE
  • #ETUDE DE MARCHÉ
  • #EUROPE
  • brexit
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Twitter

    Partagez par Email

    Mercredi 28 octobre 2020

    [EXTRAIT] En approuvant le BREXIT - sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne - lors du Référendum du 23 juin 2016, les Britanniques ont de facto enclenché une modification des liens économiques très étroits entre leur pays et l’Union européenne, et notamment entre leur pays et leurs voisins continentaux ou insulaires, au premier rang desquels la France.

     

    Cette sortie de l’Union européenne se traduit par la sortie du Marché unique et a d’emblée posé la question du devenir de l’Union douanière entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Après des mois de rebondissements politiques au Royaume-Uni, qui ont abouti à des élections générales en décembre 2019, le BREXIT est effectif depuis le 31 janvier 2020 sur la base d’un accord de retrait et d’une déclaration politique sur la relation future intervenus en octobre 2019. Même s’il est effectif, le BREXIT n’est pour autant pas encore réellement concrétisé puisque l’on se situe encore dans une période de transition au cours de laquelle les relations avec l’Union européenne se poursuivent de la même manière qu’auparavant.

     

    Cette période de transition va s’achever le 31 décembre 2020. Elle aurait pu être prolongée de deux ans, pour laisser du temps à la négociation, mais le Gouvernement britannique n’a pas souhaité engager cette prolongation. Les effets du BREXIT débuteront donc réellement le 1er janvier 2021.

     

     

    Découvrir l'étude complète