Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
CCI de la Drôme
Ensemble pour vous faire grandir

Beaumont se chauffe au savoir historique

Loïc Truchot est la quatrième génération à la tête de l’entreprise de Valence. Au pilotage effectif depuis début 2021, il s’est donné pour feuille de route la modernisation et l’automatisation de son outil industriel. Les résistances et les dalles céramiques que Beaumont fabrique intègrent les chauffe-eaux et radiateurs, un marché très français, en croissance.
  • #INDUSTRIE
  • #DIAGNOSTIC
  • #INNOVATION
  • Loïc Truchot, dirigeant de la SAS BEAUMONT à Valence
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Lundi 24 octobre 2022


    Par la force du destin, au décès de son oncle en 2018, Loïc Truchot s’est retrouvé à la tête de l’entreprise Beaumont. Il était alors en préparation d’un master en école de commerce. « J’ai consacré mon année de césure à évaluer la reprise de Beaumont alors qu’un manager de transition la pilotait. » Le jeune homme se prend au jeu. L’entrepreneuriat le titillait, mais davantage sur des sujets numériques. Il se plonge finalement dans le côté technique de Beaumont et découvre l’intérêt de poursuivre l’aventure familiale : « L’entreprise disposait d’un savoir-faire, de clients fidèles, d’une situation financière saine et d’un site industriel ». Un tournant est cependant nécessaire pour réorganiser toutes les strates de l’entreprise. 

     

    Automatisation
    Loïc Truchot investit dans un CRM pour gérer la production et le back-office. L’équipe d’une quinzaine de personnes passe à vingt salariés et, surtout, monte en compétences. « Une ingénieure céramiste nous a rejoints. Le responsable technique s’est entouré d’un ingénieur alternant. Une comptable de métier a succédé à notre secrétaire historique », détaille le jeune dirigeant. La base a été remise à niveau pour engager une phase de croissance et de modernisation de l’outil industriel et « atteindre 4 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les 3 ans ».
    Beaumont fabrique des résistances stéatites et des dalles en céramique implantées dans les chauffe-eaux et les radiateurs des plus grandes marques du marché. Non seulement elle fabrique les composants de la résistance, extrusion et cuisson de la céramique et fabrication de la résistance, mais elle a aussi imaginé les machines pour ces étapes. Suite à un diagnostic Eco-Flux et un diagnostic Innovation, la CCI de la Drôme a accompagné Loïc Truchot via le programme régional Performance PME, pour passer un cap : il veut investir, à partir de 2023, 1,3 million d’euros pour doubler certains postes et en automatiser d’autres, afin d’accroitre les capacités de production de Beaumont.