Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

CCI de la Drôme

Ensemble pour vous faire grandir

Mesdemoiselles & Cocos change de cap

Gérante d’une boutique de vêtements de seconde main en plein coeur de Valence, Ninoska Frapa a opté pour une remise en question du concept de son magasin avec l’aide de la CCI Drôme. 
  • #COMMERCE
  • #AGENCEMENT
  • mademoiselle & coco
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mardi 9 août 2022

    Boosté par la crise économique et la prise de conscience écologique, le marché du vêtement d’occasion est en plein boom. Un constat partagé par Ninoska Frapa depuis déjà 5 ans, lorsque cette commerçante dans l’âme décide d’ouvrir une boutique de vêtements d’occasion dédiée aux enfants. « Après quelques années d’activité, je me suis aperçue que la seconde main pour enfants ne fonctionnait pas en raison d’une concurrence exacerbée, que ce soit sur le net ou via les nombreux vide-dressings. Deux options s’offraient à moi : la fermeture ou une réorientation de l’activité. J’ai opté pour la 2ème solution ! »

     

    Soutenue par la CCI Drôme, la commerçante décide alors de se recentrer sur les articles pour femme. Elle bénéficie d’un premier « diagnostic 360° » qui lui procure une vision sur l’ensemble de son activité, avant de s’orienter vers un second diagnostic « agencement ». À l’issue de plusieurs séances d’accompagnement, Ninoska mesure le chemin parcouru. « Le regard extérieur apporté par la conseillère de la CCI m’a permis de concrétiser mes envies. Par exemple, j’hésitais à supprimer le rayon consacré aux jeux et aux livres pour enfants malgré le peu d’intérêt des clients… J’ai également réussi à adapter l’agencement du magasin à mon nouveau positionnement : désormais, les articles « femme » occupent tout l’arrière de la boutique et une partie de la vitrine. Il faut dire que la surface de 90 m2 facilite les changements ! »

     

    Un investissement d’environ 800€ aura été nécessaire pour installer des étagères sur un pan entier de mur ainsi qu’une penderie. En complément, toujours grâce aux conseils de la CCI Drôme, Mesdemoiselles&Cocos commence également à développer sa présence sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram. « Je suis véritablement repartie dans une dynamique positive, les clients le ressentent et j’en suis ravie ! »