Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Ensemble pour vous faire grandir

La loi ALUR rend la formation continue obligatoire pour les professionnels de l’immobilier

Depuis 2016, la loi ALUR impose aux professionnels de l'immobilier de suivre une formation continue d'une durée minimale de 14 heures par an (ou 42h au cours de 3 années d’exercice consécutives) pour obtenir le renouvellement de leur carte professionnelle.
  • #IMMOBILIER
  • #FORMATION PROFESSIONNELLE
  • professionnel immobilier
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Mardi 5 octobre 2021

    La formation continue des agents immobiliers a pour objectif la mise à jour et le perfectionnement des connaissances et des compétences nécessaires à l'exercice de la profession.


    L'obligation de formation continue des professionnels de l'immobilier concerne :

     

    • les titulaires d'une carte professionnelle, quelle que soit la mention (transaction sur immeubles et fonds de commerce, gestion immobilière, syndic, marchand de listes ou prestations de services) ou, lorsqu'il s'agit d'une personne morale, le ou les représentants légaux et statutaires ;
    • les directeurs d'un établissement, d'une succursale, d'une agence ou d'un bureau ;
    • les collaborateurs, salariés ou non, habilités par le titulaire de la carte professionnelle à négocier, s'entremettre ou s'engager pour lui.

     

    Témoignage de Pierre de Grandprey, gérant de PMP Promotion

     

    La formation continue doit être en lien direct avec l'activité professionnelle de l'agent immobilier, administrateur de biens et/ou syndic et avoir trait :

     

    • aux domaines juridique, économique, commercial ;
    • à la déontologie ;
    • et aux domaines techniques relatifs à la construction, l'habitation, l'urbanisme et la transition énergétique.

     

    --> Depuis le 1er janvier 2021, la formation continue inclut, au cours de trois années consécutives d'exercice :

     

    - au moins 2 heures portant sur la non-discrimination dans l'accès au logement ;
    - et au moins 2 heures portant sur les autres règles déontologiques.