Les conditions pour former un apprenti

Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au salarié ?

Toute entreprise du secteur privé peut embaucher un apprenti si l’employeur déclare, prendre les mesures nécessaires à l’organisation de l’apprentissage. À ce titre, l’employeur doit notamment garantir que l’équipement de l’entreprise, les techniques utilisées, les conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, les compétences professionnelles et pédagogiques du maître d’apprentissage sont de nature à permettre une formation satisfaisante.

Les entreprises du secteur public non-industriel et non-commercial peuvent également embaucher des apprentis. Des dispositions spécifiques s’appliquent pour ces entreprises (absence d’indemnité compensatrice forfaitaire…).

L'entreprise doit désigner un maître d'apprentissage

Le maître d’apprentissage est la personne directement responsable de la formation de l’apprenti et assumant la fonction de tuteur. Il contribue à l’acquisition par l’apprenti dans l’entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparés, en liaison avec le CFA.

Le  maître d’apprentissage doit :

  • Être majeur
  • Offrir toutes les garanties de moralité
  • Remplir des conditions de compétences, qui se définissent en terme de diplôme et d’années d’expérience à savoir :

    • Soit posséder un titre ou un diplôme au moins égal à celui préparé par l'apprenti, ainsi qu’une expérience professionnelle de 2 ans en relation avec la qualification visée par la formation du jeune ;
    • Soit posséder une expérience professionnelle de 3 ans en relation avec la qualification préparée par le jeune .

Le maître d'apprentissage devra fournir ses justificatifs d'expériences professionnelles et de diplômes.

En savoir plus

Pour connaître plus de détail sur le rôle du maître d'apprentissage, consulter le site www.travail-solidarite.gouv.fr.