Portrait d'une entreprise

Papeteries de Montsegur, 175 ans de savoir-faire

Le 27.04.2015 00:00

Reconnues à travers le monde entier pour la qualité de leurs papiers de soie, les Papeteries de Montsegur ont bâti leur succès sur un savoir-faire ancestral, et l’innovation.

À l’origine était un moulin à farine sur les bords du Lez. En 1840, grâce à l’obtention d’une autorisation pour exploiter l’eau, le bâtiment devient moulin à papier et élit domicile à Montsegur-sur-Lozon dans la Drôme provençale. Depuis cette date, les Papeteries de Monsegur seront passées de la production de papier pour nourrir les vers à soie au statut de première fabrique française de papier de soie et mousseline couleur. Pour bien comprendre l’essor de cette entreprise d’exception, il convient de revenir quelques années en arrière. «Après avoir survécu tant bien que mal pendant des décennies, c’est dans les années 60, se souvient Rémi Danglade, maître papetier et PDG depuis 2008 de l’entreprise, qu’un monsieur très distingué s’est arrêté chez nous. Grand fleuriste parisien celui-ci a insufflé une nouvelle vie à la papeterie – celle-ci produisait alors du papier hygiénique – en demandant qu’on lui fournisse des papiers de couleur pour embellir ses bouquets. De là, les Papeteries de Montsegur se sont mises à produire du papier couleur de très haute qualité. Elles peuvent se targuer aujourd’hui de proposer 450 coloris différents fabriqués sur la dernière machine centenaire encore en fonctionnement en Europe.

Souvent copié, jamais égalé

Après avoir été mélangée à de l’eau, la pâte à papier issue des forêts locales subit différentes colorations naturelles pour devenir ces fins et délicats papiers de soie que l’on retrouve aujourd’hui pour l’emballage des bijoux, parfums, chaussures et vêtements des marques les plus prestigieuses. 35 personnes passionnées travaillent aux Papeteries de Montsegur. La production est de 67 millions de m2 de papier de soie par an et les exportations dans une cinquantaine de pays représentent 40% de la production. Le CA de l’entreprise était lui de 4 M€ en 2014. « Mon travail aux papeteries est d’être un jardinier, j’entretiens et je développe un savoir-faire, je suis aussi le gardien d’une tradition, confit passionné Rémi Danglade. Ici, nous avons quatre points cardinaux qui font notre succès : la qualité, la réactivité, la flexibilité et la créativité ». Et créatives, les papeteries de Montsegur le sont.

Outre l’impression de motifs, notre maître papetier a inventé – une exclusivité mondiale - le papier à identité olfactive. Grâce à l’apport d’huiles essentielles, le papier se pare d’une odeur qui vient compléter et enrichir l’identité visuelle d’une marque. « Pour l’avenir, mes ambitions sont énormes, ne cache pas notre maître papetier. Notre objectif : viser toujours plus de qualité. Nous sommes devant tout le monde, nous sommes regardés, souvent copiés, mais jamais égalés. » Pour récompenser l’excellence de son travail, l’entreprise a reçu le label des entreprises du patrimoine vivant décerné par le Ministère de l’Industrie et a été labellisée Imprim’lux, label visant à apporter une réponse d'excellence tant en conseil/expertise qu'en production premium et prestige. Assurément, de belles et longues années se profilent encore pour les Papeteries de Montsegur.

En savoir + : www.papeteries-montsegur.com